Récit de vie de Roger THIELLEUX - Janvier 2013
Les Rairies Canton de Durtal, arrondissement d'Angers Superficie : 819 ha Population : 968 habitants en février 2011, 985 habitants en 2008, 881 habitants en 1999 Habitants : Rairieux et Rairieuses Origine du nom du village : Deux hypothèses... Du patronyme LE REIEUR (barbier) ou de RAIRE (qui veut dire bramer, crier, la forêt de Chambiers abritant de nombreux chevreuils).
HISTOIRE DE NOTRE VILLAGE Le bourg est cité en 1429 comme «l’hébergement de La Raïé». Il s’agissait d’un domaine ancien, sur la voie de Cré-sur-Loir à Marcé, autour duquel une agglomération s’est formée. Le premier logis de ce domaine aurait été construit par Etienne Le Réïeur. A sa mort, il en fait don à l’abbaye cistercienne de Chalocé, sur l’actuelle commune de Chaumont. Ce monastère arrente alors le logis des Rairies sous le nom de « La Réïé ». Au XVème siècle, ce logis, propriété du Chevalier Olivier Cléreau, est un manoir noble, comportant des fuies à pigeons. Le domaine est rattaché à la Seigneurie de Durtal, à la Sénéchaussée de Baugé et à la Province d’Anjou, laquelle s’étendait amplement au-delà des limites actuelles du département, au nord-est vers Château-Gontier, La Flèche et Château-du-Loir. A partir du XIVème siècle se développe une activité économique basée sur la production de tuiles, carreaux et poteries. La pierre des Rairies, pierre à cuire et à bâtir, a fait la renommée du village dès le Moyen-Age et jusqu’au milieu du XXème siècle. Au XIXème siècle, le village des Rairies compte une cinquantaine de fours en activité et autant de granges de séchage aux toitures de tuiles creuses typiques. Le développement de ces industries et leur concentration dans un même site sont dus à la proximité de la matière première, l’argile, dans la Forêt de Chambiers. Aujourd’hui encore des carrières y sont en activité et la production traditionnelle de la terre cuite se poursuit. Les Rairies, dont le territoire est auparavant inclus dans la commune de Montigné, est érigé administrativement en commune à part entière le 24 septembre 1865, par décret du 8 février de la même année. La commune est située à la frontière des départements de Maine-et-Loire et de la Sarthe. (Source « Le Patrimoine des Communes de France »)
Baptême Stade "Jean-Claude CHEVALIER"
Stade Jean-Claude CHEVALIER Le 20 OCTOBRE 2012, l a commune a fait le choix de baptiser le stade communal en hommage à "Jean-Claude CHEVALIER". En effet, cette personnalité a été le premier président de l'Association Sportive des Rairies (A.S.R.) de 1971 à 1991 avec 125 licenciés. Puis, changeant de casquette au sein de l'association en tant que trésorier, il s'est consacré à la vie municipal dans son rôle d'élu jusqu'en 2007. Cette émouvante cérémonie a été l'occasion de rassembler ses amis et sa famille.
Sauvetage de la Mémoire Orale aux Rairies Le 31 janvier 2013, Monsieur THIELLEUX Roger a reçu la transcription écrite de son récit de vie par Jean-Noël Marionneau, Président de la commission culture du Pays des Vallées d'Anjou, dans le cadre de l'action "Sauvetage de la mémoire orale" . Né le 31 janvier 1932, Monsieur Thielleux raconte son histoire où, notamment, les conditions de vie des briquetiers étaient à l'époque difficiles. Le public pourra découvrir le coffret et les documents d'archives en Mairie. Deux autres témoignages pourront être aussi lus : Mémoires de Monsieur BERGER Marcel déposées en 2004 et de Madame BORDIER Maryvonne déposées en 2005.
Les Rairies, la Terre Cuite pour tradition !
Actualité :
Le programme annuel des RDV culturels est disponible dans la rubrique Culture et Loisirs... Urbanisme: Projet carrière de Chalou voir rubrique Urbanisme
Accueil Publications municipal Actualité municipale Bulletin Municipal Histoire de la commune Municipalité Vivre aux Rairies Enfance Cantine Enfance - Jeunesse Ecole Economie locale Associations Tourisme Culture et loisirs Programmation Rétrospective Liens Urbanisme Démarches Administrat Carte d'Identité Autres Démarches Pacs Solidarité Active Contactez-nous